CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA 6E JOURNÉE

22 septembre 2016 - 12:47

Tombeur de Monaco avec la manière (4-0), grâce notamment à "Super Mario" Balotelli, Nice est un nouveau leader étonnant de Ligue 1. Dans le sillage de Corentin Tolisso, Lyon revient bien tandis que l'OM s'enfonce un peu plus. Plus bas encore, Lille ne répond plus. Voici notre bilan de la 6e journée.

 

NICE PREND DE LA HAUTEUR

À la faveur de son succès retentissant dans le derby azuréen contre Monaco (4-0), Nice s’est emparé de la première place pour la première fois de la saison. Deuxièmes à deux points de leurs rivaux et voisins avant cette journée, les Aiglons les ont aujourd’hui doublés pour occuper seul les commandes de la Ligue 1. Leur nouvelle star, Mario Balotelli, encore auteur d’un doublé, n’y est pas étrangère. Dernière équipe invaincue cette saison, l’OGCN possède une longueur d’avance sur le PSG, petit vainqueur de Dijon (3-0).

BORDEAUX VOYAGE EN PREMIÈRE CLASSE

Après son beau succès à Lyon (3-1), Bordeaux a confirmé ses belles dispositions à l’extérieur en ce début de saison. Mercredi, les Girondins sont allés s’imposer avec autorité à Metz (3-0), faisant oublier leur revers surprise (0-1), trois jours plus tôt contre Angers. Encore décisifs, Malcom et Laborde ont chacun marqué, tandis que le Suédois Kieze Thelin, titulaire pour la première fois, a aussi répondu présent. Grâce à cette victoire, les joueurs de Jocelyn Gourvennec remontent à la quatrième place.

MARSEILLE N'A PAS RETENU LE LEÇON

Déjà devant au score à Nice, avant d’être battu (2-3), Marseille a subi le même sort, mercredi à Rennes  (2-3). Un doublé de Gomis semblait pourtant avoir lancé l’OM sur la voie du succès, mais l’expulsion de Machach (65e) et surtout deux grosses erreurs du Slovaque Hubocan ont permis au club breton de se relancer. Malgré une belle résistance, les Olympiens ont fini par craquer dans les derniers instants, les obligeant à concéder leur troisième défaite, déjà ! Ils ne possèdent qu’un point d’avance sur le premier relégable.

TOLISSO, QUEL BRIO !

Après avoir provoqué l’expulsion sévère du jeune Poaty, Corentin Tolisso a livré une prestation très solide lors de la nette victoire lyonnaise contre Montpellier (5-1). Auteur d’un doublé (42e et 70e), le milieu international Espoirs a pesé de tout son poids sur la rencontre, à peine perturbé par l’incident qui s’est produit à la mi-temps. Geoffrey Jourdren est venu l’invectiver en pleine interview, lui reprochant d’avoir simulé sur la faute qui a tout changé. Capitaine en l’absence de Gonalons, le joueur formé à l’OL a montré l’exemple jusqu’au bout, en présentant ses excuses après la rencontre, pour sa réaction excessive face au gardien héraultais.

SALA N'Y EST VRAIMENT PAS

Emiliano Sala a tout raté contre Saint-Etienne (1-1), l’image de son équipe pourtant longtemps en supériorité numérique. L’attaquant argentin a d’abord eu l’occasion d’ouvrir le score sur penalty, mais a vu sa tentative trop molle être arrêtée par Stéphane Ruffier. Puis il a été contré par Lacroix (47e) avant de manquer un dernier duel avec le gardien stéphanois (80e). À lui seul, il symbolise l’inefficacité des Canaris qui n’ont toujours pas inscrit le moindre but en trois matches à domicile.

Commentaires

ANCIENS +55 environ 2 heures
MASSY / U17 et 3 2 jours
U15 (2) 2 jours
5-2
COMBS / U19 4 jours
COMBS / U19 et 6 autres : résumés des matchs 4 jours
COMBS / U19 et 2 4 jours
2-2
ROCHETTE VAUX LE PENIL / +45 4 jours
6-1
Choisy le roi / U17 4 jours
1-0
ESCV 5 / BRIARD S.C. 5 jours
2-4
ESCV 3 / CHAUM. GUI. CHAMP. 5 jours
0-3
COMBS LA VILLE C.A. / ESCV 2 5 jours
1-0
COURBEVOIE SPORTS / ESCV 5 jours
RECHERCHE EDUCATEURS 8 jours
+45 11 jours
3-4
DAMMARIE / U15 (1) 12 jours

INSCRIPTIONS

CONTACT CLUB

 

COULEUR DU CLUB : Rouge / Noir

ADRESSE :

Maison des sports (SIS) 

Boîte 20

5 rue Aimé Césaire 

77240 Cesson

CONTACTS : Quentin DALIBOT

Tel : 01 60 63 24 10  

Portable : 06 63 90 30 07

EMAIL DU CLUB :  escvfootball@lpiff.fr / escv@bbox.fr